5

DANGEREUSEMENT

 

 


A l’incandescence des jours, souvent je me brûle,
A les vivre tels qu’ils sont,
Sans marquer le moindre geste de recul,
Mais aussi encore, j’en réponds !

Témoignant ainsi, en des vers, l’indicible,
Je me vois affronter impuissant ce mystère,
En pansant en moi l’impossible
Pour tenter de guérir ce que je ne peux taire.

De ce rapport au monde, en ces mots qui s’enchaînent,
Va l’esprit en quête de Vérité,
En prenant garde que ce qui l’entraîne
Ne le perde d’avoir trop cherché.