FAIRE-PART

 

 

 

O ces cris rauques et déchirés
Qui montent de la plaine !
C'est le croassement des corbeaux
Que le vent me ramène,
Cris d'oiseaux perdus
Dans l'immensité blanche,
O noire parabole !
D'une âme qui s'épanche.

9
8

 

EPHEMERIDE

 

 

 

Dos à dos, les jours s'entassent,
Allégeant le plateau du temps
Aux dépens de celui d'en face,
Alourdi par le poids des ans.

Ainsi d'une main docile,
Je me vois vieillir doucement,
Et, pour consigner ce qui file,
Je me condamne bêtement.